Grève générale et désobéissance civile gagnent la région oromo en Ethiopie

Solidarité Ouvrière

VOA, 9 septembre 2016 :

Burayu devrait déborder d’activité en raison de son marché au bétail à la veille du Nouvel An éthiopien dimanche. Mais cette petite bourgade éthiopienne a des allures de ville morte, ses commerçants ayant décidé de répondre à l’appel d’une grève générale.

Pour protester contre la répression du mouvement antigouvernemental qui affecte la région oromo, dans le centre et l’ouest du pays, la plupart des commerçants de cette localité, située à une dizaine de kilomètres d’Addis Abeba, ont tiré les rideaux.

En temps normal, Burayu fourmillerait de vie avant le Nouvel An éthiopien et l’Aïd al-Adha, la fête musulmane du sacrifice, prévue lundi. “Je n’ai jamais vu la ville comme cela”, commente un épicier de son échoppe, l’une des seules ouvertes de sa rue.

View original post 554 altre parole

Rispondi

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione / Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione / Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione / Modifica )

Google+ photo

Stai commentando usando il tuo account Google+. Chiudi sessione / Modifica )

Connessione a %s...